Demandes :
info@deiso.co.jp.
Tél : 03-5403-6479 (japonais)
Tél : +1-361-298-0005 (anglais)
Télécopie : 0488-72-6373
Heures de travail:

Lundi-vendredi 9:00-17:30 JST
Hors jours fériés japonais.
Retour

Directive sur les allégations vertes (GCD)

Directive sur les allégations vertes (GCD)

Conformité totale à la directive européenne sur la transition verte (ECGT) et à la directive sur les allégations vertes (GCD) – Pour en savoir plus, consultez https://deiso.link/gcd.

Directive sur les allégations vertes (GCD)

La directive d'autonomisation des consommateurs pour la transition verte (ECGT) et la directive sur les allégations vertes (GCD), que le Parlement européen a récemment approuvée, constituent une étape majeure dans la bonne direction vers la fin des tactiques commerciales trompeuses qui empêchent les clients de prendre des décisions respectueuses de l'environnement. Ce règlement, qui sera inclus dans les lois nationales de l’Union européenne (UE), vise à interdire le greenwashing sous toutes ses manifestations, en se concentrant sur les allégations trompeuses de neutralité carbone.

Le nouveau règlement limiterait la capacité des articles à être classés comme « éco » ou « verts », à moins qu'ils ne surpassent leurs équivalents conventionnels en termes d'effet environnemental total. Il sera nécessaire d'obtenir la certification de programmes respectables comme l'Ecolabel européen. La loi exige également un contrôle strict des labels de durabilité, y compris une vérification, pour garantir leur validité et leur fiabilité.

Les États membres auront deux ans pour intégrer le nouveau règlement dans leur législation nationale lorsque la directive sera officiellement publiée au Journal officiel de l'Union européenne. Les partisans gardent un œil attentif sur la création de réglementations supplémentaires, telles que la directive sur les allégations vertes, qui précisera les normes de démonstration et de divulgation des références écologiques. Les négociateurs de l’UE se sont mis d’accord sur le cadre de réglementation sur l’écoconception pour les produits durables (ESPR), et des réglementations spécifiques au secteur suivront probablement dans les années à venir. Pendant ce temps, l’Initiative sur le droit à la réparation progresse et pourrait être adoptée avant les élections.

Le 17 janvier 2024, le Parlement européen a approuvé la nouvelle directive visant à donner aux consommateurs les moyens de participer à la transition verte (ECGT).

Qu’est-ce que la directive sur les allégations vertes (GCD) :

La Directive sur les allégations vertes (GCD), officiellement reconnue comme la Directive sur la vérifiabilité et la communication des allégations environnementales sur les produits, représente une initiative législative de l'Union européenne visant à protéger les consommateurs et les entreprises des pratiques trompeuses d'écoblanchiment.

Qu’est-ce que cela signifie à propos de l’ACV :

Cette évolution entraîne des implications substantielles pour diverses parties prenantes, notamment les entreprises, les consultants et les personnes impliquées dans les analyses d'analyse du cycle de vie (ACV). Premièrement, il y a un changement notable dans le statut de l’Analyse du Cycle de Vie (ACV), car elle passe d’une méthode « facultative » à une approche « essentielle » pour justifier les allégations vertes. Cette transition souligne l’importance croissante accordée à la transparence et à la responsabilité environnementale dans la promotion de pratiques durables.

Deuxièmement, l’adoption de la directive sur les allégations vertes (GCD) introduit des normes renforcées pour les études ACV. Les entreprises et les consultants évaluant l’impact environnemental de produits ou de processus doivent répondre à des critères stricts décrits dans le GCD. Cela signifie une rupture avec les pratiques laxistes et souligne la nécessité d’une approche solide et crédible des études ACV.

Ces changements reflètent un engagement plus large à améliorer l’intégrité des allégations écologiques au sein de l’industrie. La tendance à faire de l'ACV un outil indispensable pour valider les affirmations environnementales souligne la nécessité pour les entreprises d'adopter des pratiques plus durables et de garantir que leurs affirmations s'alignent sur les normes rigoureuses fixées par la directive sur les allégations vertes.

Apprenez-en davantage sur le site Web du Bureau européen de l’environnement (EEP).

Explorez les services DEISO pour LCA :

Découvrez la formation DEISO : Plongez dans la formation de pointe et certifiée de DEISO en matière de développement durable, d'évaluation du cycle de vie (ACV), de logiciels et de bases de données ACV, de comptabilité des GES, d'empreinte carbone, de déclaration environnementale de produit (EPD) et bien plus encore. Découvrez notre portefeuille complet de formations ici.

fr_FRFrançais

Programmes de formation

Ventes de fin d'année.

Tous nos programmes de formation sont maintenant en vente!

jusqu'à 50% désactivé